Bi Harriz Lau Xori

18-22 mars 2020

Journées d’expressions basques et d’ailleurs

Bi Harriz Lau Xori : deux pierres, quatre oiseaux. Jeu de mots en basque et allégorie pour traduire des journées consacrées à la création contemporaine basque en danse, théâtre, cinéma et musique.  Et qui en collaboration avec l’Atabal invite Acid Arab à faire chanter les sonorités d’une autre langue. Une édition autour du dialogue entre les rives, les territoires, les identités, les mémoires.

Théâtre

De l’esprit libertaire et punk d’Atx Teatroa et son spectacle jeune public Kaskarot, à la prise de parole sous forme de performance electro poétique du Collectif Balle Perdue avec son Gora ! un selfie au milieu des sioux, ces deux pièces de théâtre ont en commun d’évoquer avec rage la liberté d’être soi.

Danse

C’est dans les cicatrices de l’Histoire et celles du camp de Gurs que la compagnie Dantzaz est allée nourrir sa nouvelle création portée par le chorégraphe Josu Mujika. Les jeunes danseurs de la compagnie, font rejaillir avec vivacité, pudeur et émotion la mémoire ravivée par le sort des réfugiés aujourd’hui.

Musique

Avec son irrésistible mélange de musique électronique puissante et de sonorités arabes et moyen-orientales, Acid Arab amplifie le dialogue entre les rives nord, sud-est de la Méditerranée.

 

Web-BHLX